Posturologie Motrice

Posturologie Motrice

La Météo & vos douleurs articulaires : quels rapports ?

Le Saviez-vous ? Le temps joue sur vos douleurs articulaires, mais pourquoi ?

"Ah j'ai mal aux articulations, il va pleuvoir demain !"

 

Nous avons tous entendu quelqu'un de notre famille, dans notre entourage, un collègue... affirmant que ces douleurs articulaires étaient liées à la pluie !

Mais savez-vous pourquoi ?

 

La plupart justifie en parlant de l'eau… une question d'eau !

Bah mince alors, je n'irais plus dans un hammam ! ni dans une piscine…. !!

 

Ce n'est pas du tout une question d'eau.

 

C'est une histoire de pression !

(pas de bière !)

 

 

Votre corps (ossature, articulation…) a besoin d'être pressurisé.

Au quotidien, les "mystères" de notre planète, nous permettent de respirer, mais aussi de nous pressuriser.

Et oui, je vous confirme que nos articulations et nos os en ont besoin !

 

Lorsque la pluie arrive, la pression atmosphérique change.

Nous parlons de dépression atmosphérique.

Une baisse de dépression a une influence directement sur nos articulations.

Et à un certain âge, cette baisse de pression se fait sentir, se traduisant par des douleurs articulaires.

 

Voilà vous savez tout ! 

A vous de digérer le fait que le corps doit être en pression.

C'est pourquoi, l'activité physique telle que la marche est bonne car nous mettons de léger impact qui pressurise l'ossature et les articulations.

Marcher pied nu est très bon, c'est valable pour les bébés, mais en fait à tout âge.

 

Astronaute.png

 

Pour donner un exemple : l'astronaute qui revient sur Terre après sa mission. 

 

L'astronaute est resté longtemps en "dépressurisation".

Son corps va réagir, va se léser : sa musculature va fondre, ses articulations sont dépressurisés, mais dans l'espace ce n'est pas la même conséquence.

 

Le problème réside à son retour. Il va devoir réhabituer son corps, se muscler, travailler sur sa marche, sa respiration.

Au retour, les premiers pas sur Terre seront même très difficile en fonction de la durée de sa mission.

Car soudain, il va ressentir la pression… d'un coup ! Il se sentira lourd, écrasé vers le sol.

Il en est d'ailleurs de même pour les pilotes de chasse.



16/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres